Comment choisir la bonne peinture et le bon fini

Ce guide d’achat de peinture est votre meilleur allié, que vous souhaitiez peindre une seule pièce ou toute la maison. Si vous avez besoin de conseils pour préparer la surface, trouver les bons outils et matériaux, comprendre les différents finis ou faire les bons choix de couleurs, les huit étapes énumérées ci-dessous vous aideront à réussir votre projet.

  1. Décidez quelles pièces vous voulez peindre
    Commencez par faire une liste des pièces que vous voulez peindre. Sont-elles souvent utilisées? Sont-elles grandes, petites, sombres ou bien éclairées? Le plafond est-il plat ou en pente? Tous ces détails doivent être pris en compte au moment de choisir la peinture.
  2. Choisissez le fini
    Il existe différents types de finis. Si vous voulez des murs faciles à nettoyer et qui reflètent la lumière, optez pour un fini coquille d’œuf avec une touche de brillance. Pour vos plafonds, nous recommandons un fini mat qui se nettoie bien et qui masque les imperfections. Il y a aussi un fini pour les plinthes et les moulures, ainsi qu’un autre pour les cuisines et salles de bain qui tolère bien la chaleur et l’humidité.
  3. Distinguez la peinture à l’huile (alkyde) de la peinture à l’eau (acrylique ou au latex)
    Un autre facteur qu’il faut garder à l’esprit, c’est la composition de la peinture. Les peintures à l’huile ont un grand pouvoir cachant, mais elles sentent fort et sont difficiles à laver. Nous recommandons donc d’utiliser des peintures à l’eau (acrylique ou latex), plus légères et plus écologiques.
  4. Rassemblez les meilleurs accessoires et le meilleur matériel
    Choisir les outils de la meilleure qualité garantit (presque) toujours le succès. Si vous avez plusieurs murs à peindre, utilisez des rouleaux. Nous vous conseillons les manchons à poils courts, soit de 5 à 10 mm. Si vous voulez investir dans un bon pinceau, oubliez les modèles à bas prix et optez pour un pinceau de qualité conçu pour virevolter dans votre main pendant que vous peinturez.
  5. Préparez bien vos murs
    Époussetez et lavez les murs, retirez les plaques et les tablettes, et laissez les murs sécher avant de les peinturer. Égalisez les surfaces et rebouchez les trous avec un peu de plâtre, puis poncez légèrement pour obtenir un beau fini lisse.
  6. Quantité de peinture
    Combien de couches de peinture seront nécessaires pour couvrir un mur? Demandez à un spécialiste de la peinture lors de l’achat pour éviter les mauvaises surprises. Certaines peintures ont un meilleur pouvoir cachant que d’autres. En moyenne, après une couche d’apprêt, un mur est uniformément recouvert après deux ou trois couches de peinture. Et assurez-vous de laisser sécher la peinture entre les couches pour éviter les gouttes.
  7. Plafonds
    Un petit truc pour obtenir une peinture lisse et uniforme sur un plafond: peinturez toujours dans les deux sens. La première couche devrait être appliquée horizontalement et la deuxième couche verticalement. De cette façon, les couches de peinture se chevauchent et vous obtenez une finition plus uniforme.
  8. Peinture extérieure
    La peinture intérieure est très différente de la peinture extérieure. La première souligne la finition, les couleurs et les textures, tandis que la seconde offre un meilleur pouvoir cachant et résiste aux intempéries. Si vous prévoyez de peindre à l’extérieur, n’oubliez pas de nettoyer préalablement les surfaces pour éviter de piéger à jamais la saleté sous votre peinture!

Niveaux de lustre et de brillance

Le lustre et la brillance sont des facteurs importants de la performance et de l’aspect d’une peinture. De nouveaux standards ont été établis pour faire correspondre les niveaux de brillance des peintures au latex et des peintures alkydes. Le Master Painters Institute (MPI) a abandonné les noms traditionnels des niveaux de brillance car ils diffèrent d’un fabricant à l’autre.

Les finis vont du mat au très brillant. La brillance d’une surface se définit comme la réflexion de la lumière sur cette surface. Pour mesurer le facteur de réflexion d’un fini, un seul faisceau de lumière est reflété sur la surface, à un angle précis, vers un récepteur. Le récepteur mesure l’intensité de la lumière en unités de brillance. Plus le nombre d’unités est élevé, plus brillante est la surface.

Le lustre est utilisé pour désigner la brillance d’une surface regardée selon un angle donné. Les différences de lustre sont plus visibles dans le cas des peintures à fini plus mat.

Les standards de brillance et de lustre du MPI sont maintenant les suivants :

Niveau de brillance Fini Brillance à 60 degrés Lustre à 85 degrés Facteur de réflexion
1 Mat maximum 5 unités maximum 10 unités < 10%
2 Velours ou Satiné maximum 10 unités 10-35 unités 15% -25%
3 Coquille d’œuf 10-25 unités 10-35 unités 10% – 15%
4 Satin ou Perle 20-35 unités minimum 35 unités 26% – 40%
5 Semi-lustré 35-70 unités   41% – 69%
6 Lustré 70-85 unités   70% – 90%
7 Très lustré plus de 85 unités   90% – 100%